Pont Chaban-Delmas : fin d’une bisbille sans nom

Avant la pose du tablier central, demain, le pont communément appelé « BaBa » s’est fait un nom. Officiel, celui-ci. La commission viographie, qui baptiste les rues, places et ponts municipaux, a proposé de dénommer le futur pont levant, pont Jacques Chaban-Delmas. La proposition, formulée par Alain Juppé, a été adoptée par la majorité lors du conseil municipal, cet après-midi.

Alain Juppé a donc eu le dernier mot. Son probable concurrent à la mairie de Bordeaux en 2014, Vincent Feltesse, actuel président de la CUB, suggérait plutôt de nommer le pont, pont Toussaint-Louverture. Un hommage à cet esclave affranchi, héros de la lutte contre la traite négrière.

Favorable à la proposition du Socialiste, l’opposition PS a préféré ne pas voter pour le nom choisi par Alain Juppé. Non par désapprobation de Chaban-Delmas lui-même, rapporte le journal Sud Ouest, mais en raison de la méthode du maire de Bordeaux.  »Vous avez pris seul le choix de ce nom, a lancé Matthieu Rouveyre, le conseiller municipal PS, à Alain Juppé. Vous n’êtes pas hostile à la concertation tant qu’elle va dans votre sens. »

Mais la bataille était gagnée d’avance. Entre la communauté urbaine, qui mène et finance le chantier, et la mairie de Bordeaux, c’était à la municipalité de décider. Fin de la discussion. Après le stade des Girondins, Jacques Chaban-Delmas aura donc un pont à son nom.

  • Twitter
  • Facebook