L’homme qui n’aimait pas la gravité

L'équilibre sur un mur à 5 mètres du sol ? Facile. (Photo M.K.)

On l’appelle parkour, art du déplacement ou free-running. Popularisée par les célèbres Yamakasi au début des années 2000, cette discipline prônant un mouvement libre et efficace s’est développée dans toutes les grandes villes de France. Et Bordeaux n’échappe pas à la règle. Le temps d’une session, nous avons suivi Louis Davion, pour qui la Bastide se transforme vite en terrain de jeu.

Clément Chaillou & Maxence Kagni / BastideBrazzaBlog

  • Twitter
  • Facebook